Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eternel est son Amour

Eternel est son Amour

communauté de femmes catholiques, dévouées à Dieu, leurs familles , au service de la société qui les entoure.


Ah, si on avait su!!!

Publié par chantal johnston sur 4 Juillet 2017, 21:21pm

Catégories : #la vie au jour le jour, #temoignages, #famille, #société

Je vous traduis ce témoignage d'une épouse catholique et sa fertilité, j'ai admiré son honnêteté:

"Nous avons eu 7 grossesses, et fêterons nos 38 ans de marriage dans quelques semaines.

P.et moi même en avons fini avec nos années "reproductives", et cela me manque.Et pourtant en entendant notre petite fille de 3 ans exprimer fortement sa frustration parce qu'elle ne pouvait pas dormir chez elle dans son propre lit, je me suis souvenu combien ces temps avaient été difficiles!

Il faut admettre que nous apprécions pouvoir remettre nos petits enfants à leurs parents. En tant que grands-parents, cette petite croix aussi adorable soit-elle, est un peu plus légère pour nous que pour eux.

J'étais très jeune lorsque j'ai suivi mes premiers cours sur la méthode naturelle de planning familial.J'étais en dernière année de lycée, et P avait obtenu sa licence l'année d'avant. Nous étions fiancés mais ne devions nous marier que 2 ans plus tard. Je voulais utiliser ce temps pour maîtriser cette méthode. Je me souviens même qu'un de mes professeurs et son épouse suivaient ce même cours , ce qui était gênant mais nous sommes passés outre!

Je me souviens aussi du couple sympathique qui enseignait,selon moi d'âge mûr, ils étaient probablement plus jeunes que moi actuellement! Ils nous ont expliqué que cette méthode naturelle avait bien marché pour eux et avait fait beaucoup de bien à leur mariage.Mais ils ne nous ont jamais dit que cette méthode était à utiliser dans des situations importantes voir graves, et non uniquement quand, à certains moments on ne voulait pas vraiment avoir de bébé . Pour nous, produits d'une éducation catholique très libérale dans les années 70,  sauver la planète d'une surpopulation et préserver notre terre de montagnes de couches jetables étaient suffisants pour que nous sortions du cycle de reproduction. Je doute même que la notion de "souffrance salvatrice" aie jamais été évoquée.

J'ai donc appris la méthode, pris ma température, noté les signes de fertilité du mieux possible. J'étais heureuse de voir que mes graphiques correspondaient à ceux qu'on nous avait montrés comme exemple, et je pensais vraiment que ce serait un succès dans notre mariage!

La réalité s'imposa après le mariage! le stress de cette période suffit à bouleverser mon corps et par conséquent tous mes graphiques! Et la méthode enleva tout romantisme à notre mariage.Finalement tout rentra dans l'ordre et nous sommes devenus un couple exemplaire en ce qui concerne la méthode naturelle, avec prises de température tous les matins à 6 h et inscription( ou non )quelques heures plus tard dans mon petit carnet. P. essayait d'ignorer certaines périodes risquées, mais pas moi, et nous avions nos disputes chaque mois.

Mais avec le temps j'ai compris comment mon corps fonctionnait et j'ai appris à reconnaître les signes de mon cycle mensuel. Nous n'avions reçu aucun enseignement sur l'importance d'avoir des enfants pour le mariage et sur l'ouverture à la vie et à toute nouvelle création. Nous n'étions pas dans cet état d'esprit,nous pensions être des personnes "responsables" envers la planète, l'environnement, le féminisme tout en profitant de la vie. C'est ainsi que nous avons traversé notre vingtaine.

Ce n'est qu'après la naissance de notre aîné (probablement conçu pendant une de nos disputes mensuelles) que nous avons réfléchi à la situation.Ce premier bébé nous a vraiment reconduit à la Foi Catholique.Nous avons décidé de vivre d'une manière authentiquement catholique et avons compris que cette méthode naturelle ne nous conviendrait que si nous voulions vraiment éviter ou retarder toute grossesse.Cela ne pouvait pas être un style de vie.Cela nous a libérés car nous avons pu revoir nos priorités dans nos vies.

J'ai découvert le discours sur l'ouverture à la vie et au plan de Dieu pour notre famille.J'étais surprise d'entendre que c'était OK de ne rien faire,ce que je n'avais jamais imaginé.Je me suis même sentie coupable d'avoir passé une grande partie de mon mariage à refuser les enfants que Dieu voulait me donner.

Entre 30 et 40 ans nous n'avons suivi aucune méthode et avons conçu 4 enfants suivis par deux autres après la quarantaine.Cela a-t-il aidé ou blessé notre mariage? Je pense que les idées héritées des années 60 et 70 lui ont fait beaucoup plus de mal que la méthode naturelle de contraception! Au moins avec cette méthode nous avons compris que Dieu avait un plan même pour nos corps.Mon seul regret est que nous n'avons pas compris assez tôt le rôle de la maternité, de la paternité, l'importance de notre relation avec Dieu.

Etre ouvert à l'arrivée d'un nouvel enfant n'a pas toujours été facile, et parfois cela a semblé financièrement impossible.Mais quand je vois mes enfants je  suis tellement heureuse de les avoir, et encore plus heureuse du cheminement de notre vie de couple.

 



Paru en anglais dans le blog "My Domestic Church"
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents