Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eternel est son Amour

Une histoire banale

9 Juin 2017, 12:35pm

Publié par chantal johnston

Mardi matin, alors que je suis très près de la sainteté après une nuit d'adoration au Sacré coeur de Montmartre,j'entre dans la bouche de  métro ticket en main et sac à dos bien planté sur mon dos.Pour une raison que j'ignore l'entrée est libre, pas de ticket à utiliser. Allélluia!

Un premier train arrive, bondé,j'attends le suivant dans lequel j'entre en tenant bien mon sac à dos à la main pour ne pas gêner les autres. Allelluia! Heureuse de moi, je poursuis ma lecture "spirituelle",à la descente je rendosse mon sac, ticket inutilisé à la main.Cette fois ci les tourniquets fonctionne et j'insère allègrement mon ticket, qui est refusé par la machine. Heure de pointe oblige,je bloque les passagers qui murmurent derrière moi. J'essaie d'autres tickets, sans succès.Pas de bouton d'appel pour parler à un employé. Pas de bureau de vente. Seule solution: m'insérer derrière un autre voyageur pour passer par le tourniquet comme le font si facilement les fraudeurs! 2 ou 3 personnes ne comprennent pas ce que je veux faire ou sont trop pressées pour faire attention. Finalement une bonne âme compatit et je passe.

Arrivée sur le quai, je pense encore à ce qui vient de se passer, le train est bondé. Tant de gens descendent (mais pas assez pour libérer de la place!),que le signal de fermeture des portes sonne et personne n'a pu monter. Panique, je rentre en vitesse en ignorant la personne juste avant moi qui me fusille du regard ( et j'entends ma belle-soeur londonnienne qui n'a de cesse de répéter qu'elle" en a marre de tous ces lambins qui gênent  ceux qui vont au travail à l'heure de pointe dans le métro"!) Je réalise finalement que mon sac à dos est fermement resté à sa place gênant tous ceux alentours. La panique et les petits problèmes ont mis fin à ma charité et civilité.

En fait, c'est une histoire banale.Mais je me suis retrouvée critiquée et jugée pour un série de petits évènements qui n'étaient pas de ma faute. Combien de fois faisons nous pareil? Sans pitié nous nous en prenons aux autres alors que si nous connaissions les circonstances nous pourrions compatir. J'ai vu autour de moi tous ces petits ilots d'humanité, qui vont et viennent avec leurs problèmes ,leurs souffrances,et un besoin vital de ponts pour une meilleure compréhension, acceptation. Si je peux traverser ce pont pour les petites choses,peu à peu ce sera plus facile pour les grandes choses. Souvenons nous que la barre horizontale de la croix du Christ est symbole de "ce pont" qui relie tous les hommes.

Commenter cet article