Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eternel est son Amour

Nous sommes là pour nous porter les uns les autres devant Jésus.

13 Janvier 2017, 12:14pm

Publié par chantal johnston

Un très bel évangile aujourd'hui qui me rappelle un très doux souvenir:  (Mc 2, 1-12) :

Quelques jours après la guérison d’un lépreux,Jésus revint à Capharnaüm,et l’on apprit qu’il était à la maison.Tant de monde s’y rassemblait qu’il n’y avait plus de place, pas même devant la porte,et il leur annonçait la Parole.Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé,porté par quatre hommes.Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule,ils découvrent le toit au-dessus de lui,ils font une ouverture,
et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé.Voyant leur foi,Jésus dit au paralysé :
« Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »Or, il y avait quelques scribes, assis là,qui raisonnaient en eux-mêmes :« Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ?Il blasphème.Qui donc peut pardonner les péchés,sinon Dieu seul ? »Percevant aussitôt dans son espritles raisonnements qu’ils se faisaient,Jésus leur dit :« Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ?Qu’est-ce qui est le plus facile ?Dire à ce paralysé :“Tes péchés sont pardonnés”,ou bien lui dire :“Lève-toi, prends ton brancard et marche” ?Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’hommea autorité pour pardonner les péchés sur la terre…– Jésus s’adressa au paralysé –je te le dis, lève-toi,prends ton brancard, et rentre dans ta maison. »Il se leva, prit aussitôt son brancard,
et sortit devant tout le monde.Tous étaient frappés de stupeur et rendaient gloire à Dieu, en disant :« Nous n’avons jamais rien vu de pareil. »

Il y a de nombreuses années je vivais des choses très difficiles dans mon couple, et je ne voyais pas d'issue.Je traversais aussi une crise de la foi:"si Dieu existe,il ne fait rien pour moi", un aveuglement complet, ma vie de prière s'en ressentait et j'allais de moins en moins et avec peu d'enthousiasme aux liturgies de ma communauté. Un matin ,une soeur de communauté est venue me voir chez nous pour parler un peu.Dans la conversation elle glissa quelque chose comme: " Ce matin je priais pour toi et j'ai ouvert l'évangile au hasard, je suis tombée sur le passage où des hommes passent un malade à travers le toit pour que Jésus le guérisse. Eh bien c'est pour cela que je suis là, il y a toujours des moments où la prière devient difficile, même impossible,et nous sommes là pour nous porter les uns les autres devant Jésus". Cette lecture était pour moi,donnée par Dieu à cette soeur pour moi! Quel merveilleux cadeau dans ma misère.

Si toi qui me lis traverse un moment de crise ,ne reste pas seule, demande la prière à d'autres dont tu connais un peu la foi. Mieux encore, avant la crise, rejoins un groupe dans lequel vous pourrez toutes ou tous vous soutenir mutuellement, il y en a tellement dans notre Eglise de nos jours.

 

 

Commenter cet article