Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eternel est son Amour

Etes-vous prêts à partir rejoindre celui qui vous a créés?

18 Janvier 2017, 17:29pm

Publié par chantal johnston

Etes-vous prêts? Telle était la question de notre prêtre lors de l'eucharistie de Samedi soir. Quelques jours auparavant un groupe de jeunes catholiques en Ecuador partaient en bus faire une retraite, passer un week-end avec le Seigneur. Le bus s'est renversé, ils sont partis pour la retraite éternelle!
Dimanche dernier un paroissien très actif dans la paroisse est allé discuter avec ce prêtre nouvellement arrivé pour faire connaissance, un homme qui allait à la messe régulièrement en semaine et qui avait créé un groupe pour les divorcés fidèles à leur mariage. Il parle au prêtre d'un livre qu'il venait d'écrire sur le sujet, le prêtre n'était pas au courant :"oh, il faudra que je le lise! » Le lendemain, il trouve le livre dans sa boite aux lettres avec un mot de l'auteur. Le soir même, lors du repas avec le reste du clergé, il entend parler de funérailles et demande de qui il s'agit." Vous savez, ce paroissien qui menait un groupe pour les divorcés non remariés"!
Sommes-nous prêts à quitter ce monde et à rencontrer Dieu face à face?

En 2005, grande année car naissance au ciel de Jean-Paul II et de frère Roger de Taizé, face à mes clichés de mammographie le verdict de mon gynécologue tombe tel un couperet : « Madame vous avez un cancer du sein ! » La douche froide. Qu’est-ce que je n’ai pas bien fait pour en arriver là ? Allaitement et famille nombreuse agissant comme bouclier contre cette maladie, je n’y comprends rien, visiblement 6 enfants et au moins 7 ans d’allaitement, ce n’était pas assez pour moi ! Pas de révolte juste de l’incompréhension. Et la certitude que j’allais bientôt mourir. Ma seule grande tristesse était que ma fille devrait grandir seule sans moi à ses côtés. Très vite je me suis faite à l’idée, et contrairement à beaucoup de malade je ne pensais pas pourquoi moi ?, mais pourquoi pas moi ? Ce temps fut un temps de grâce pour moi. Depuis notre retour de Londres, j’avais essayé de recevoir une chaine catholique chrétienne américaine que j’aime beaucoup, impossible, peu de temps après la découverte de mon cancer, elle est apparue sur ma télévision comme par miracle. J’ai eu des moments merveilleux avec nos enfants et mon mari. Et j’ai vraiment vu la futilité des choses de ce monde, je me souviens marcher dans les rues, regardant les chalands et penser « quel temps et argent gâchés à acheter des choses inutiles ! Peut-être que demain ils vont mourir ! » Je savais qu’au plus profond de moi se logeait le plus beau des trésors : Jésus Christ. Mais il arriva aussi un moment où j’ai été prise de panique : « Et si je n’étais pas prête à rencontrer le Seigneur ? Et si j’avais encore des pardons à demander ? »Grâce à Dieu il me donnait l’occasion d’y remédier. Mais la mort arrive parfois si vite qu’on n’en a pas le temps ! Nous devons chaque jour nous préparer, pas pour vivre angoissée, mais pour vraiment vivre La Vie que Dieu veut pour nous

Commenter cet article