Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eternel est son Amour

Dieu qui se rabaisse à notre niveau pour mieux se faire entendre

13 Décembre 2016, 12:45pm

Publié par chantal johnston

Plus la fièvre de Noël s'emballe dans le pays, plus je me retire au fond de moi même pour y rejoindre ce Dieu Créateur, ce Dieu Amour ,ce Dieu Miséricorde, ce Dieu qui dépasse tout entendement, qui , pour que je puisse mieux le connaitre, s'est fait homme, s'est fait  tout petit, si petit, si pauvre si dépendant que beaucoup n'en ont même pas eu connaissance.Il a pris chair de la vierge Marie, s'est blotti dans son sein, dans son utérus, pour qu'il puisse se loger en mon coeur, qu'il puisse y grandir pour se manifester aux autres. Ce qui est vrai pour moi est aussi vrai pour toi.Comme Marie n'a pu accoucher que dans la discrétion, loin de la foule venue accomplir ses devoirs citoyens,Jésus ne peut prendre vie en moi que dans le calme, l'abandon à la volonté divine. 

Tout au long de notre vie notre rythme change, principalement selon notre devoir d'état, et il est plus ou moins difficile de ralentir. Je me souviens d'une amie mère de 8 enfants qui me disait :"J'attends chaque semaine l'Eucharistie avec impatience, c'est le seul moment où je peux vraiment me poser, c'est aussi un des rares moments où toute ma famille est invitée et où nous sommes nourris gratuitement car avec 8 enfants, nous sommes trop nombreux pour aller dîner chez quelqu'un!" Quelle sagesse et quelle bonté dans cette obligation d'aller à la messe dominicale formulée par l'Eglise catholique!Pour bien des raisons c'est un besoin vital! Je me souviens très bien de mon temps avec nos 6 enfants, la journée se présentait comme un tapis roulant, le travail arrivait en continue, mais cela avait commencé avec le premier enfant qui occupait chaque instant de ma vie, je dois admettre qu'il était difficile mais mon inexpérience, le manque d'aide car éloignée de toute famille, à l'étranger, avec un mari très absent, je devais tout assumer! Lorsque le deuxième est arrivé les conditions n'ayant pas changé,ce n'était pas le double de travail mais plutôt le triple. Cependant tout comme la vue du bébé après l'accouchement fait oublier toutes les douleurs, la seule présence de mes enfants ont toujours allégé le fardeau! Tout au long de ces années j'ai fait l'expérience de la prière en continue, en travaillant, en chantant, en saisissant les petits moments. Tout est bon pour le Seigneur, c'est nous qui sommes souvent trop exigeantes!

"Si aujourd'hui vous entendez sa voix" dit le psaume 94. Aujourd'hui, pas hier (c'est trop tard),pas demain (demain ne viendra peut-être pas). Mais comment l'entendre cette voix si nous n'arrêtons pas pour l'écouter! Tous les matins le peuple d'Israël, encore de nos jours chante:

"שםע ׳שראל", Shma Israêl, écoute Israël.

Ma professeur d'hébreu disait souvent:" le peuple hébreu est celui qui dit"nous écouterons et nous ferons". Quand tout va vite et ne semble pas s"arrêter , c'est encore plus dans le silence de son coeur qu'on peut entendre ce bébé divin  pleurer pour notre amour. Dieu qui se rabaisse à notre niveau pour mieux se faire entendre, si on veut seulement l'écouter.

Commenter cet article