Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eternel est son Amour

Les grandes vacances

17 Juin 2016, 18:21pm

Publié par chantal johnston

Les grandes vacances

Les Grandes Vacances sont bientôt là, 2 mois complets ou le rythme de nos vies va changer. Les Grandes Vacances,un phénomène socio-culturel presque inscrit dans nos gènes, comme le Sabbath inscrit dans la vie du peuple de Dieu depuis la création du monde, comme le Dimanche depuis la résurrection du Christ. Des pauses bien nécessaires sur notre pèlerinage terrestre, des occasions de profiter des fruits du travail accompli.

Encore une fois, l'Eglise est à l'origine de cette longue période de vacances: en 1231, le Pape Grégoire II accorde un mois de vacances pour les travaux agricoles sous le nom de "vendanges"! L'existence, la durée et les dates de ces congés évolueront beaucoup au cours du temps, d'autant plus que la France rurale n'attendait pas d'autorisation pour que les enfants travaillent dans les champs pendant la saison d'été, elle en avait trop besoin.

Par contre les enfants de familles bourgeoises et nobles étant pendant longtemps les seuls à accéder à l'enseignement secondaire, c'est à leur profit qu'un mois et demi de vacances sera fixé au 19ème siècle, du 15 août au 1er octobre, à l'époque de la chasse! Nous sommes là bien loin de toute notion chrétienne.

Quoiqu'il en soit, le terme "Grandes vacances" me rappellent tant de souvenirs. Le repos complet quand j'étais enfant, les retrouvailles annuelles avec les cousins/cousines , l'occasion de profiter de la maison, du jardin, des amies.Bien sûr avant d'avoir des enfants j'avais un emploi, et pendant quelques année elles ont disparu de ma vie pour réapparaître lorsque mes enfants ont été scolarisés, mais avec beaucoup moins d'importance car nous étions en Angleterre,.

Alors, les grandes vacances n'étaient plus synonymes de repos,mais beaucoup mieux pour moi. Alors que pour beaucoup de mamans c'était l'enfer qui commençait, pour moi c'était l'occasion de profiter au maximum de nos enfants: les levers tards ,les matinées en pyjamas, les visites de musées,les pique niques dans le jardin ou au parc, la participation à bon nombre d'activités organisées par la commune, lecture, musique, travaux manuels, sport, je crois que tout y passait. Un pur bonheur; Et puis bien sûr le mois de vacances en France: chez papi, chez mamie (malheureusement divorcés), en camping une année sur 2, Taizé pour une semaine tous les ans, et puis les 2 semaines de congés de mon mari qui devenait papa à plein temps ce qui me permettait de faire quelque chose n'ayant rien à voir avec la maternité, comme marcher à vive allure, lire,prier ou tout simplement réver....

Depuis quelques années notre famille s'est rétrécie ,certains enfants ont gagné leur autonomie, et je suis devenue une"holiday operator", essayant de trouver des séjours catholiques sympas pour les plus jeunes, car, comme ils m'ont dit à l'issue de telles vacances "ça fait du bien de rencontrer des gens comme nous, qui pensent à Dieu, parce que à l'école c'est rare" (et nos enfants sont en écoles catholiques!), essayant aussi de planifier quelques jours pour rassembler tout le monde dans un endroit qui plaisent à tous (surtout les grands, bizarement les plus difficiles!). Grâce à Dieu je suis rarement seule longtemps car les départs et les retours s’étalent énormément! Mais je me suis tellement démenée pour qu'ils s'amusent loin de nous et avec nous que je savoure ces quelques journées de solitude.

Et Dieu dans tout ça? et bien nos semaines à Taizé ont toujours été le moment fort pour chacun et pour la famille, et mon mari et moi continuons maintenant sans nos enfants.La messe dominicale a toujours assuré la continuité de notre vie de Foi, et c'est là qu'on voit la richesse et la sagesse de l'Eglise en rendant cette Eucharistie obligatoire.Mais depuis une dizaine d'années lorsque nous sommes loin de chez nous, nous ne partons pas le matin sans avoir lu en famille l'évangile du jour, mon mari ajoute parfois un commentaire,et nous terminons avec un Notre Père. Très court, très simple me direz vous mais cela nous garde sur la "route" et je suis sûre que cela nous a évité bien des conflits! Je rêverais bien de plus mais chaque famille a ses limites!

Alors il semble que cet été va être très compliqué du point de vue planning, mais je prévois:

-d'étudier les femmes de la bible

-d'aller à la messe plus ou moins quotidiennement

-et de lire un livre spirituel , je ne sais pas encore lequel

Deutéronome 5:12
Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l'Eternel, ton Dieu, te l'a ordonné.

Oui Seigneur aide nous à ralentir pendant ces vacances, pour que, par nos prières et notre fidélité à Ta Parole ,Tu sanctifies cette période de repos, nous-mêmes, nos familles et ceux que nous rencontrerons.

Commenter cet article