Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eternel est son Amour

"Parle Seigneur, car ton serviteur écoute"1Sam.3(10)

18 Avril 2016, 11:37am

Publié par chantal johnston

Nous avons eu dernièrement une discussion autour du dîner qui m'a fait réfléchir.A la suite d'un devoir au lycée notre fille nous a demandé qui étaient nos héros .De suite j'ai répondu "Mère Térésa", et ma fille qui sursaute ,jette ses bras en l'air et me dit "Mais maman,qu'est-ce qu'elle a fait celle-là, elle n'a rien fait!" Étonnée je lui rétorque "mais voyons, elle a été merveilleuse, elle a quitté son ordre d'origine, est partie redonner de la dignité à des mourants au dernier rang de la société, elle a....." et ma fille m'interrompt :"Ah ,elle! là d'accord, j'ai cru que tu parlais de Thérèse d'Avila!"Vous comprendrez mieux ce quiproquo si je vous dis que Sainte Thérèse d'Avila"est ma Sainte de référence et que j'en parle assez souvent à la maison;

J'étais heureuse qu'elle soit d'accord sur Mère Térésa de Calcutta, mais très triste de voir que malgré tout ce que je lui est enseigné, les exemples qu'elle a dans nos entourages elle a été contaminée par la maladie du monde: la rentabilité! Elle n'a rien compris à la valeur de la vie contemplative, de la vie de prière.

Mais finalement quand je ne donne pas la première place à la prière je suis comme ma fille, je pense que ce n'est pas rentable! Et pourtant le temps passé à prier est le moment ou la vérité peut se faire sur notre véritable condition, sur nos véritables besoins, le moment ou nous pouvons recadrer notre volonté sur celle du Père.

"La prière nous met inexorablement face à ce que nous sommes en vérité. Toute personne porte sa zone d'ombre, cette partie d'elle-même parfois lourde à porter, source de honte, de culpabilité, d'inquiétude:limites humaines,fragilité psychologique,blessures affectives, complicités avec le mal, impuissances, chutes de nature diverse,etc.

La prière nous fait entrer de plus en plus profondément dans la lumière de Dieu et celle-ci,comme le rayon de soleil qui traverse une pièce sombre et révèle le moindre grain de poussière en suspension dans l'air, met en évidence nos imperfections et notre péché.

Il n'y a évidemment pas que la prière qui soit une expérience de pauvreté, c'est toute la vie et ses situations difficiles qui nous font éprouver nos limites,nos fragilités, nos blessures, nos péchés. Mais la prière intensifie la conscience de tout cela et oblige à s'y confronter sans échappatoire possible" de Jacques Philippe (dans "Apprendre à prier pour apprendre à aimer")

Mais Jésus a dit: "Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs! " (Luc 18(4))

Est-ce que je me vois en bonne santé et juste ou malade et pécheur? Si je suis dans la première catégorie, le Seigneur ne fera rien pour moi, je pense ne pas en avoir besoin,mais si je suis dans la seconde et que je crie vers Lui, tôt ou tard, au temps propice Il agira. "Un pauvre a crié, le Seigneur écoute, et de toutes ses angoisses il le sauve!"Psaume 34(7)

Commenter cet article